L’Un-Seul est la quatrième création de Nans Martin au sein de sa compagnie les laboratoires animés. Au plateau, deux danseurs hommes évoluent le long d’un couloir comme un pont tendu entre deux mondes. L’un deux est invisible... 

 

À leurs côtés, un compositeur et un chanteur lyrique racontent ce qui semble être l’histoire de l’intervalle qui sépare l’homme — celui qu’on voit — du royaume de l’au-delà et des êtres qui le peuplent. 

 

L’histoire d’une vie faite de mille fragments.